Vous êtes ici : Accueil > Ressources du pôle de compétences > Utilisation des outils numériques à différents moments du cours : tablettes (...)
Publié : 31 janvier 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Utilisation des outils numériques à différents moments du cours : tablettes tactiles et compréhension de texte

Une séance au lycée

La tablette tactile est actuellement l’outil pédagogique dont l’usage se répand le plus rapidement en classe se substituant petit à petit aux équipements informatiques traditionnels.

PNG - 34.2 ko

Se pose la question des nouvelles possibilités pédagogiques offertes par l’outil, celle de sa pertinence en fonction des activités langagières et aussi celle de ses limites. Le plan numérique initié en 2012 lui fait la part belle en lui reconnaissant des qualités que vérifient les professeurs et les élèves qui en sont dotés, à savoir :

  • sa mobilité : l’outil numérique vient sur la table de l’élève au même titre que la calculette scientifique. Ce n’est plus la classe qui va en salle informatique mais l’outil qui est mobilisé en fonction des besoins. Elle peut circuler dans la classe et les groupes sans nécessité d’avoir un équipement par élève. On avait déjà progressé sur cet aspect des choses avec l’arrivée des PC ultra portables.
  • son autonomie de fonctionnement : les précautions d’usage prises pour le rechargement comme dans les dispositifs de baladodiffusion, l’outil est disponible pour six bonnes heures de travail.
  • sa polyvalence : intégrant enregistreur, appareil photo et vidéo, elle offre un tout-en-un séduisant pour le professeur de langue qui valorise l’expression orale et se sert au quotidien de supports multimédia.
  • la richesse, presque vertigineuse, des applications développées sur les nouveaux systèmes. Le repérage des applications pédagogiques par les pionniers de leur intégration en classe, fera gagner du temps aux professeurs qui en sont dotés pour la première fois.

Cet article se propose justement de décrire une séance organisée dans une classe de lycée qui avait recours pour la première fois à ce type d’outil et d’en mesurer l’intérêt.

Contexte pédagogique

C’est dans une classe de Terminale de Bachibac du lycée Val de Seine que s’est déroulée la séance.

JPEG - 25 ko

Au programme pour ces élèves déjà à l’aise dans les tâches de compréhension et production en langue espagnole, le vaste territoire de la littérature espagnole et hispano-américaine. Dans le cadre d’une séquence consacrée aux "microrrelatos", le professeur propose ce jour-là une séance de lecture et découverte de l’incontournable « Continuidad de los parques » de Julio Cortázar.

S’inspirant d’un article de Magali Vion et Maria-Alice Médioni du GFEN, le professeur souhaite que les élèves démêlent progressivement les fils de ce texte éminemment littéraire dans lequel se superposent trois genres bien repérés de la littérature : celui de l’histoire d’amour, de l’histoire policière et celui du fantastique qui les englobe. La tâche principale de la séance était une activité de compréhension progressive et autonome du texte de Cortázar.

Contexte technique

PNG - 697 octets

Sept tablettes ont été prêtées par le réseau Canopé et disposent d’applications sélectionnées par le professeur et formateur qui s’est joint à la séance.
Il s’agit de modèles Android. En l’espèce, le type importe peu. Le seul conseil à retenir en matière d’équipement, hormis certains usages disciplinaires spécifiques, est de se doter de matériel de moyenne à haute gamme pour garantir l’autonomie, la réactivité et la qualité des équipements multimédia. 250 euros semblent être le prix minimum.

Le travail des élèves pendant la séance

Afin de rendre l’activité de compréhension dynamique et autonome, deux types d’outils sont proposés pour cette entrée dans un texte assez complexe : des dictionnaires et des activités auto-correctives.

C’est une évidence à rappeler : on retient mieux ce que l’on recherche. Pour gagner du temps, l’habitude a été prise de fournir de nombreuses notes de vocabulaire en marge des textes littéraires. Avec ce groupe de Bachibac qui doit construire de solides connaissances lexicales, proposer de vrais dictionnaires qui nécessitent une sélection de la traduction adéquate s’est révélé pertinent. Les élèves sont habitués aux outils numériques de traduction automatisée très peu performants : nous leurs proposons deux véritables dictionnaires bilingues. La recherche est rapide et personnelle, les outils répondent très vite mais demandent ce travail intellectuel fructueux de validation en contexte du sens.

PNG -

Les dictionnaires Larousse et Reverso Context répondent à cette exigence pédagogique.

Le premier, payant et hors-ligne, présente les garanties d’un bon dictionnaire bilingue qui a fait ses preuves : précis et assez complet sans être pléthorique, sans publicité ni fioritures.

Le second est très intéressant par les multiples occurrences qu’il propose sans atteindre la longueur des articles de WordReference. Il fonctionne en ligne mais glisse de la publicité dans sa version gratuite.

A cette aide lexicale, le professeur a souhaité ajouter des activités de compréhension auto-correctives faites grâce au remarquable site ’Learning Apps". Ces activités sont parfaitement lues sur les tablettes et smartphones IOS et Android. Les élèves y accèdent facilement par QR code ce qui permet à chacun en fonction de son avancement dans la tâche donnée par le professeur de vérifier leur bonne compréhension. Le "feed back" bien géré par les exercices de Learning Apps oriente et les formes prises par les activités-jeux du site se révèlent plus stimulantes pour les élèves que l’habituel questionnaire.

Vous pouvez réaliser les activités en flashant les codes joints. Elles sont parfaitement intégrables sur un site comme ici.


Autre activité de compréhension sur les champs lexicaux :
http://LearningApps.org/display?v=pvcobnk9c01

JPEG - 51 ko

Cette manière d’aborder la compréhension d’un texte permet à chacun des élèves de s’en faire assez une représentation juste sans dépendre au départ de la lecture faite par les autres. Le professeur est ensuite revenu au dialogue pédagogique pour la mise en commun mais les aspects factuels de l’histoire ont très vite été perçus de tous permettant à la classe d’aborder la question plus problématique de l’interprétation littéraire du "desenlace" qui a fait la célébrité de cette histoire.

La technologie s’est ici glissée de manière assez discrète et efficace dans une activité de compréhension habituelle des cours de langue impliquant la réflexion et le travail personnel. Dans le modèle dit SAMR qui nous aide à mesurer le degré d’intégration et l’effet bénéfique de l’outil numérique dans sa pratique pédagogique, nous restons dans une activité d’"amélioration" mais pour qui se munit de tablettes pour faire cours de langue, c’est sans doute préférable à des dispositifs complexes trop centrés sur les outils ou enfermant les élèves dans des activités déconnectées du travail en classe, type Duolinguo.

Ángel Robles et Bruno Martin
Pôle de compétences Espagnol - Académie de Rouen - séance de décembre 2015

Compléments

- Le texte "Continuidad de los Parques"est ici.

- Sur les histoires courtes, des propositions didactiques en ELE : EL MICRORRELATO EN LA CLASE DE ELE. Aplicación didáctica

- Les activités Learning Apps

- Sur les usages du QR Code en classe, ce site de veille.

- Une plateforme de recommandations d’applications mobiles pour l’éducation.