Vous êtes ici : Accueil > Culture > Littérature > Le rêve du Celte
Publié : 6 novembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le rêve du Celte

Mario Vargas Llosa

Eminent conteur, Mario Vargas Llosa reconstitue avec brio et force détails le destin hors norme de Roger Casement, cet anticolonialiste et indépendantiste irlandais méconnu.

Né en 1864 à Dublin, Roger, le benjamin de quatre enfants du capitaine Casement s’est très tôt passionné pour les récits hauts en couleur de son père qui avait servi en Inde et en Afghanistan. C’est de là que lui viendra son goût des voyages et sa passion pour l’Afrique où le jeune Roger découvrira, dans les forêts du Congo, la monstrueuse exploitation de l’homme par l’homme qu’il n’aura de cesse de dénoncer et de combattre.

Après avoir évoqué l’assassinat de Leónidas Trujillo, dictateur de la République dominicaine, dans La fête au Bouc (2002), puis les derniers jours de la féministe Flora Tristan dans Le paradis - un peu plus loin (2003), Mario Vargas Llosa ressuscite à nouveau une figure historique d’envergure : l’aventurier et révolutionnaire irlandais Roger Casement, condamné à la pendaison et exécuté dans la prison anglaise de Pentonville en 1916. Personnage controversé, intransigeant, auteur d’un célèbre rapport sur l’Afrique qui porte son nom, ce pourfendeur acharné du colonialisme ne sera pas en reste pour militer également en faveur d’une Irlande indépendante. Deux ambitions qui vont marquer la trajectoire de cet homme intègre et passionné, dont l’action humanitaire deviendra une référence, mais dont l’action politique signera sa mort tragique, dans la disgrâce et l’oubli.

Par Lire, publié le 06/10/2011