Vous êtes ici : Accueil > Actu > Disparition du peintre péruvien Herman Braun Vega
Publié : 3 avril
Format PDF Enregistrer au format PDF

Disparition du peintre péruvien Herman Braun Vega

Suite au décès du peintre péruvien Herman Braun Vega, Jean-François Brochec, chargé de mission culture à l’ESPE de l’académie de Rouen, nous adresse ce message.

"J’ai la tristesse de vous annoncer la mort du peintre Herman Braun Vega que nous avions accueilli à la Passerelle à plusieurs reprises.

C’était un grand érudit, un grand peintre et un grand humaniste ... qui trouvait son inspiration picturale dans le métissage et l’hybridation dont il était lui-même le fruit et le témoin.

Au fil de nos rencontres, nous étions devenus amis, de ce genre d’amitié dont le petit programmateur de la galerie la Passerelle à l’ESPE, a pu modestement s’enorgueillir, mais que cette disparition rend très triste aujourd’hui.

Herman Braun Vega

Qualifié de "maître de l’interpicturalité" par l’auteur chilien Roberto Gac, que nous avions aussi invité à l’IUFM, Braun-Vega a construit son œuvre autour du syncrétisme et du métissage artistique et culturel, ethnique et politique. Il a toujours cherché à activer la mémoire du spectateur, la mémoire historique à travers l’iconographie des grands maîtres, la mémoire sociale et politique à travers l’introduction de situations contemporaines.
Sa production artistique s’inscrit dans le courant de la nouvelle figuration et de la figuration narrative, bien qu’il s’en soit toujours défendu.
L’UNESCO lui a consacré une grande exposition rétrospective en 2018 à Paris."

Portfolio automatique :