Vous êtes ici : Accueil > Ouverture à l’international > Etwinning > « De un aula a otra…Más allá de la distancia »
Publié : 9 novembre
Format PDF Enregistrer au format PDF

« De un aula a otra…Más allá de la distancia »

Projet etwinning au LPO Louise Michel, Gisors.

  • J’ai intitulé mon 1° projet « D’une classe à l’autre… au-delà des frontières ». Le lycée L. Michel de Gisors a une position géographique éloignée des centres culturels en général et de l’Espagne, pays de la langue enseignée. L’intention était d’y pallier en intégrant à la classe, un partenaire (espagnol) distant autour d’activités interactives. Les objectifs : répondre aux attentes prioritaires de l’académie de Rouen et au projet d’établissement quant à l’ouverture à l’international. Les effets attendus : la motivation des élèves par un apprentissage diversifié avec usage des outils numériques, l’ouverture culturelle, et leur permettre de gagner peu à peu en assurance et en aisance en expression orale.
  • Les activités par petits groupes ont été privilégiées en classe, pour la mobilité en dehors de l’établissement et au CDI avec le concours d’une documentaliste (qui présentait l’avantage d’être une ancienne collègue d’espagnol). Les élèves ont été acteurs de leurs projets lors du choix des activités, des sondages, des recherches et des réalisations associées aux outils numériques (caméra, padlet, canva, genially, chaîne privée, doodle, twinspace, visioconférence…). Les travaux des élèves ont été valorisés auprès de la communauté éducative et des parents : visioconférences en présence du recteur et des proviseurs ; publication sur eTwinning, en page d’accueil de l’académie de Rouen, sur le site des lycées, de Canopé et sur twitter.
    Nos travaux étaient en lien avec les notions du programme du cycle terminal, en particulier « Espaces et échanges / Idée de progrès ». Toutes les activités langagières en accord avec le CECRL ont été mises en œuvre mais la compréhension orale et l’expression orale en interaction étaient plus précisément visées lors de la création de ce projet. Les visioconférences sous forme de mini-débats ou d’échanges de points de vue ont été menées pour tendre vers un usage autonome de la langue cible.
  • La concertation préalable entre professeures a permis de découvrir la programmation de chacune et de définir les attentes. Les élèves ont été informés des modalités en classe et se sont mis d’accord sur les thèmes et la finalité : Présentations mutuelles pour « briser la glace » / Création d’un logo pour consolider les liens entre partenaires / Villes et patrimoine : découvrir le pays partenaire / le cinéma : connaître un film et un réalisateur du pays partenaire / Rédaction à deux mains d’un magazine numérique (le consulter en ligne) / Organisation d’un séjour linguistique et culturel pour prolonger l’échange.

Post-Scriptum :
Nous remercions notre collègue pour son témoignage, et nous la félicitons, ainsi que ses élèves, pour leur beau projet.